Ostéopathie vétérinaire et dermatologie


Problèmes de peau chez les animaux : pensez à l'ostéopathie vétérinaire !

L’ostéopathie vétérinaire est une médecine complémentaire à laquelle il est intéressant de penser lors de problèmes dermatologiques tels que démangeaisons, pertes de poils, retard de cicatrisation ou encore plaies de léchage.
Si l’ostéopathe vétérinaire n’espérera jamais soigner un problème parasitaire, il pourra travailler conjointement avec le vétérinaire traitant afin de résoudre certaines pathologies complexes. Voici quelques explications sur l’utilisation de l’ostéopathie pour les animaux en dermatologie vétérinaire.

Ostéopathie et dermatologie

La peau est un fascia

En ostéopathie, un fascia est un tissu conjonctif. La peau constitue donc un immense fascia visible à l’œil nu !

Attention ! Les anatomistes donnent le nom de fascia au tissu conjonctif lâche seulement alors qu’en ostéopathie, le terme de fascia s’étend au conjonctif sous toutes ses formes. Et la peau devient alors le fascia le plus superficiel.

Or, une dysfonction ostéopathique est définie par une altération du mouvement de la structure. Par conséquent, toute densité ou tension au niveau de la peau provoque donc une perte de mobilité ou motilité (mobilité très fine des structures) qui peut être diagnostiquée et traitée par ostéopathie. Cette dysfonction peut induire une gêne et donc des symptômes comme un léchage, des démangeaisons

Prenons l’exemple d’une cicatrice, elle provoque une augmentation de la densité de la peau à son emplacement même et des tensions des tissus conjonctifs adjacents. Ainsi, certaines cicatrices chez un chien, un chat ou un cheval guérissent mal ou lentement, tiraillent, démangent voire même provoquent des douleurs. En ostéopathie fasciale, densité et tensions pourront être ressenties par le vétérinaire ostéopathe. Le traitement ostéopathique permet de libérer ces tensions et cette densité et donc, de rétablir un mouvement « normal ».
Nos animaux sont concernés par les cicatrices : lors d’accidents, de morsures, de grattage intempestif mais également lors de chirurgies. Toute intervention chirurgicale qu’elle soit de convenance (stérilisation) ou non, induit une cicatrice dont les traces restent plus ou moins visibles.

Quels animaux sont concernés ? Tous les animaux et plus spécialement les chiens, les chats, les chevaux, les NAC et les vaches.


La peau est innervée et vascularisée

Les nerfs et vaisseaux sanguins constituent également des fascias pour l’ostéopathe vétérinaire pour lequel, rappelons-le, le terme de fascia est étendu à toutes ses formes. Si des dysfonctions ostéopathiques sont présentes au niveau des nerfs et vaisseaux correspondant à une zone de la peau d’un animal, des symptômes cutanés pourront être observés sur cette zone. Généralement, la médecine allopathique n’apporte pas de solution dans ces cas-là. L’ostéopathie permet de lever les dysfonctions et de rétablir ainsi l’innervation et/ou la vascularisation de la peau.

L’exemple des plaies de léchage ou de l’alopécie extensive féline pour lesquelles il est souvent difficile d’apporter des explications est flagrant.


L'immunité joue également un grand rôle

L’ostéopathie ne va pas se prévaloir de soigner un problème parasitaire tel qu’une teigne mais cette médecine dite complémentaire va permettre d’accompagner le traitement dermatologique mis en place par le vétérinaire traitant. L’ostéopathie vétérinaire pourra alors améliorer l’immunité de l’animal afin que son organisme combatte plus efficacement le parasite et supporte mieux le traitement souvent long et conséquent.

Un poil terne et cassant chez un chien, un chat, un cheval ou un NAC est aussi le signe d’un organisme faible que l’ostéopathie pourra rééquilibrer.

L’immunité est aussi au centre d’une pathologie très importante chez nos animaux : il s’agit de l’atopie. Cette maladie est due à l’augmentation de la réponse immunitaire de l’animal en présence d’une toute petite quantité d’allergènes (substances responsables de l’allergie). En rééquilibrant l’organisme et plus particulièrement son immunité, le vétérinaire ostéopathe permet donc de diminuer cette réponse immunitaire exacerbée.


Les lésions dermatologiques induites par douleurs projetées

En ostéopathie vétérinaire, on associe des sections de la colonne vertébrale avec des zones de peau (on parle de dermatomes) mais aussi avec des viscères (on parle alors de viscérotomes). Cette association est fonction de la formation et de la mise en place de ces différents tissus lors de la croissance embryologique mais aussi de l’innervation par un même nerf issu de la moelle épinière entre deux vertèbres. Ainsi, certaines douleurs peuvent être projetées sur une autre structure selon cette notion.

L’ostéopathie, en traitant les dysfonctions ostéopathiques, permet de limiter voire d’éliminer ces douleurs projetées et donc de soulager l’animal. Le Dr Maud Laga, vétérinaire ostéopathe, a d’ailleurs effectué une étude très encourageante en démontrant l’amélioration de l’état de santé de chats atteints de dermatite atopique par un traitement ostéopathique.

Pourquoi une douleur peut être projetée à un autre endroit du corps ? L’évaluation de la douleur viscérale par un organisme est effectuée par des neurones (cellules nerveuses) ayant également le rôle d’évaluer la douleur cutanée et venant d’un même nerf de la moelle épinière (émergeant entre deux vertèbres). Ainsi, des douleurs viscérales ou vertébrales peuvent être confondues avec des douleurs cutanées du même dermatome.


Parlons un peu de médecine chinoise et acupuncture

Il arrive fréquemment que les zones de peau en souffrance récalcitrantes aux traitements allopathiques chez nos animaux correspondent à des trajets de méridiens d’acupuncture. L’acupuncture est une médecine traditionnelle et complémentaire complexe qui permet souvent d’expliquer les problèmes de peau : pertes de poils, démangeaisons… Un traitement par pose d’aiguilles d’acupuncture apporte généralement de bons résultats en quelques séances. Sachez que je pratique l’acupuncture en complément de l’ostéopathie.

Il est donc intéressant de penser à l’ostéopathie après toute chirurgie ou lors de conséquences de cicatrices. Les problèmes dermatologiques tels que démangeaisons, pertes de poils chez les chiens, chats, chevaux ou NAC sont aussi des indications de l'ostéopathie vétérinaire.

Je reste à votre disposition si votre chien se gratte, votre chat se lèche, votre lapin perd ses poils... N'hésitez pas à me contacter au 06.26.05.32.13 ou via le formulaire de contact pour toute consultation d'ostéopathie vétérinaire pour les chiens, les chats, les chevaux, les NAC... sur Lyon, l'ouest lyonnais et toute la région lyonnaise. Consultez mes tarifs : Tarifs des consultations d'ostéopathie.